Derniers articles
Nous suivre:
17/7/2019
HomeAction publique - Finances publiquesRapport d’activité 2018 de l’Assemblée de Corse : résumé des principales actions liées à l’économie de l’île

Rapport d’activité 2018 de l’Assemblée de Corse : résumé des principales actions liées à l’économie de l’île

Lors de la séance publique de l’Assemblée de Corse du 25 avril 2019, le rapport d’activité de l’institution présidée par Jean-Guy Talamoni a été publié. Parmi les près de 70 pages que compte ce document, plusieurs actions relatives à l’économie de la Corse sont mises en avant.

Création ou lancement de missions avec les commissions ad hoc suivantes:

  • Expérimentation Territoire Zéro chômeur de Longue Durée, l’objectif affiché étant de mener une  phase de sensibilisation, d’explication et de mobilisation concernant l’expérimentation en cours, et d’examiner les possibilités d’adaptation de la démarche aux spécificités de la Corse
  • Faisabilité d’un revenu de base et possibilité d’en expérimenter la mise en œuvre en Corse: avec notamment l’audition de représentants français, allemands, finlandais ou canadiens et l’étude des différents projets d’un revenu de base
  • Mise en place d’un système de valorisation de l’énergie thermique de la mer sur les navires de la continuité territoriale et dans les ports de commerce de Corse : la compagnie Corsica Linea et la CCI2A ayant annoncé à l’issue de ces travaux leur décision de pousser plus avant une pré-étude pour tester les possibles développements de l’hydromarethermie
  • Activités économiques du littoral : l’objectif étant de parvenir à un cadre conciliant les exigences écologiques avec les besoins économiques des exploitants autorisés, notamment par le moyen d’une charte contraignante.
  • Pour une politique de la pêche en mer en Corse: il s’agit ici d’élaborer un « livre blanc » permettant la mise en œuvre d’une politique d’accompagnement de la filière

Parmi les actions intervenues au cours de l’année 2018 ayant un lien avec l’économie de la Corse, on notera notamment:

  • La mise en place de la carte Ritirata, offrant 50 % sur les transports à près de 35 000 retraités insulaires
  • La proposition d’une candidature de l’ensemble de l’île pour la 2e phase d’expérimentation du dispositif « territoire zéro chômeur de longue durée » qui devrait débuter en 2020.
  • La proposition de création d’un fonds social de solidarité auquel contribueraient les fournisseurs de carburants avec d’autres sociétés privées, et qui permettrait notamment de financer une aide à la mobilité
  • Le vote par l’Assemblée de la possibilité pour la Collectivité de ratifier la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale

 

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.