Derniers articles
Nous suivre:
15/9/2019
HomeClimat des affairesA quelle île comparer la Corse sur le plan économique ?

A quelle île comparer la Corse sur le plan économique ?

Les comparaisons économiques avec d’autres régions ou d’autres pays sont souvent utilisées pour analyser la situation d’un territoire, dresser un diagnostic ou trouver de nouvelles sources d’inspiration. Les élections présidentielles françaises ont souvent illustré cette tendance, les candidats multipliant à chaque échéance électorale les références aux modèles islandais, suédois, ou allemand,… pour n’en citer que quelques-uns. La Corse n’est pas épargnée par ce phénomène. Sur l’île, les références à la Sardaigne, aux Baléares, ou à Malte par exemple, sont nombreuses. Mais la recherche du modèle parfait est risquée, tout particulièrement dans le domaine économique, car elle débouche souvent sur la transposition de solutions inadaptées. Il est donc légitime de se demander quels sont les territoires objectivement comparables à la Corse. Dans cet article, nous répondrons de façon synthétique à une première question : sur le plan économique, est-il possible de comparer la Corse à d’autres îles ? Puis nous verrons dans un prochain article dans quelle mesure il est possible de comparer, toujours d’un point de vue économique, la Corse à des territoires non-insulaires.

Dans cette recherche d’îles comparables à la Corse, nous passerons successivement revue :

  1. Une analyse proposée par l’INSEE entre la Corse et 4 îles de la méditerranée
  2. Une comparaison, au niveau mondial, avec les îles disposant d’un statut d’état indépendant
  3. Une recherche « empirique », au niveau mondial, sur la base de quelques critères simples, et indépendamment du statut politique des îles concernées

Peut-on comparer la Corse à d’autres îles de la méditerranée ?

L’INSEE a publié en octobre 2015 un dossier intitulé « Cinq îles en méditerranée : Baléares, Corse, Sardaigne, Sicile et Crète ». Dans ce document, l’institut sélectionnant des territoires qu’ils considère comparables à la Corse, sur la base de différents critères :

  • l’appartenance à l’espace géographique et culturel méditerranéen
  • l’appartenance à l’espace politique et économique européen
  • des caractéristiques « suffisamment similaires à celles de la Corse »
  • une population « suffisante » (cette notion et la précédente n’étant pas explicitement précisées dans le document)
  • l’exclusion des états du périmètre de l’étude (seule les « îles régions » faisant partie d’un état plus grand sont considérées)

Comme le montre le tableau ci-dessous, ces 5 îles se distinguent fortement sur de nombreux critères, et notamment en termes de population (la Sicile comptant près de 16 fois plus d’habitant que la Corse) ou de superficie (la Sardaigne étant 3 fois plus vaste que la Corse). Mais l’approche de l’INSEE reste néanmoins pertinente, car ces 5 îles partagent plusieurs facteurs clés ayant un poids important sur leur économie (appartenance à l’Union européenne notamment) et de nombreuses problématiques.

On note cependant que dans cette étude, l’INSEE considère que la Corse, région française, ne peut être comparée qu’à d’autres régions européennes et exclut toute comparaison avec les « îles États » que sont Malte ou Chypre par exemple. Poussons donc le raisonnement plus loin et voyons si la comparaison avec des états peut avoir du sens.

Quels sont les états insulaires qui ressemblent le plus à la Corse ?

La comparaison avec des états insulaires, par définition souverains et  disposant de tous les leviers d’action sur leur économie, peut être intéressante pour imaginer de nouvelles stratégies pour la Corse. La probabilité d’avoir accès à des documents liés à la situation d’une de ces îles, ou aux chiffres clés de ces territoires est par ailleurs plus forte que dans le cas d’une île rattachée politiquement à un autre état.

Comment trouver un état insulaire suffisamment proche de la Corse ? En appliquant à la liste mondiale de ces états des critères simples, comme la population ou la superficie.

Comparaison par population

Au niveau mondial, les états insulaires les plus proches de la Corse en termes de population (+/- 30 % par rapport à la Corse) sont :

État insulairePopulation
Malte404 500
Brunei393 372
Bahamas392 000
Maldives329 198
Islande316 252
Chypre du Nord313 626
Barbade285 000
Vanuatu243 304

Comparaison par superficie

Sur le plan de la superficie, seuls deux états insulaires apparaissent suffisamment proches (+/- 30 % par rapport à la superficie de la Corse) :

État insulaireSuperficie (km²)
Jamaïque10 991
Chypre9 251

On constate rapidement qu’aucun état insulaire n’est réellement comparable à la Corse sur ces deux plans en même temps, les états de taille identique affichant des écarts de population important, et inversement.

Croisement avec le PIB par habitant

La comparaison peut toutefois être affinée en croisant les états insulaires identifiés ci-dessus avec des données économiques, comme le montant du PIB par habitant. En Corse, il s’élevait en 2016 à 26 672 € (soit près de 32 000 $). Voici les données relatives aux états identifiées précédemment:

État insulairePopulationSuperficie (km²)PIB par habitant (2016)
Islande316 252103 00059 976
Bahamas392 00013 87823 124
Vanuatu243 30412 1902 861
Brunei393 3725 76526 939
Chypre du Nord313 6263 35515 109 (2014)
Barbade285 00043016 097
Malte404 50031625 058
Maldives329 1982988 602
Jamaïque2 847 23210 9914 868
Chypre858 0009 25123 324

Ce critère permet d’éliminer de nombreux états insulaires, au PIB par habitant « trop faible » en comparaison de la Corse. On obtiendrait ainsi une liste de 5 états insulaires « comparables » à la Corse :

  • L’Islande
  • Les Bahamas
  • Malte
  • Chypre
  • Brunei

La présence dans cette liste des Bahamas et de Brunei peut prêter à sourire, on le comprend. Et la tentation est grande d’éliminer immédiatement ces deux états insulaires de la liste. Mais ce serait peut-être se couper de comparaisons, probablement limitées, mais intéressantes : l’île de Brunei par exemple, qui compte une population proche de celle de la Corse, est très fortement dépendante de ses exportations d’hydrocarbure. Par conséquent, elle cherche à diversifier son économie, et a fait plusieurs choix stratégiques pour développer de nouveaux secteurs et assurer son indépendance économique dans les années à venir.

Après avoir considéré les « îles régions » comparables au niveau de la méditerranée, puis les états insulaires au niveau mondial, est-il possible d’élargir encore la réflexion ?

Existe-t-il, au niveau mondial, une île semblable à la Corse ?

L’objectif ici est de rechercher des îles proches de la Corse, mais cette fois indépendamment de leur statut politique (en incluant les îles non souveraines donc).  Deux critères semblent particulièrement évidents lorsqu’il s’agit de trouver une île semblable : la population, et la superficie.

Iles comparables à la Corse par leur superficie

La Corse a une superficie de 8722 km². Au niveau mondial, 34 îles présentent une superficie approchante, à plus ou moins 30 %.

Parmi les îles les plus proches (écart inférieur à 10 %), on trouve les îles suivantes :

ÎlePaysSuperficie (km²)Rapport avec la superficie de la Corse
BuruIndonésie9 505109 %
KodiakEtats-Unis9 293107 %
ChypreChypre / partiellement occupée par la Turquie9 251106%
KomsomoletsRussie9 006103%
Porto RicoTerritoire non-incorporé des Etats-Unis8 897102%
CorseFrance8 722100%
Nouvelle-IrlandePapouasie-Nouvelle-Guinée8 66199%
DiskoDanemark8 57898%
Carney-8 50097%
ChiloéChili8 39496%
CrèteGrèce8 26195%
AnticostiCanada7 94191%
WrangelRussie7 85090%

Iles comparables à la Corse par leur population

La Corse compte près de 317 000 habitants. Au niveau mondial, 30 îles affichent une population comparable, à plus ou moins 30 %.

Si l’on resserre encore ce critère, les îles présentant une population quasi-identique à celle de la Corse (à plus ou moins 10 %) sont les suivantes :

ÎlePaysPopulationEn % par rapport à la population de la Corse
OukéréouéTanzanie345 147109 %
YangzhongChine334 977106 %
BintanIndonésie329 659104 %
Islande-325 671103%
MaheshkhaliBangladesh321 218101%
FlevopolderPays-Bas317 000100%
CorseFrance316 578100%
Santo Amaro (Guarujá)Brésil308 98998%
AnjouanEtat fédéré de l'Union des Comores306 80097%
Vendsyssel-ThyDanemark306 37397%
VitóriaBrésil300 00095%
ChengārBangladesh292 05792%
SantiagoEquateur290 28092%

Pas d’île sœur sur le plan géographique et démographique

Que peut-on tirer de cette analyse ? L’idéal serait de trouver dans ces classements une « île sœur », à la fois proche en termes de population et de superficie, et qui soit donc dans les deux classements ci-dessus. Force est de constater qu’une seule une île au niveau mondial affiche à la fois une population et une superficie « proches » de la Corse, c’est-à-dire avec un différentiel inférieur à 30 %. Il s’agit de Bougainville, en Papouasie Nouvelle-Guinée (et encore, la comparaison n’a lieu d’être que si on considère la région autonome de Bougainville, regroupant plusieurs îles). Bougainville a une population qui équivaut à 74 % de celle de la Corse pour une surface équivalente à 115 % de l’île de beauté. Toutefois, lorsqu’on pousse à peine l’analyse, la comparaison atteint ses limites, notamment d’un point de vue économique. Ainsi, le PIB par habitant s’élevait à 2 183 $ en 2014 en Papouasie Nouvelle-Guinée, contre 32 000 $ environ en 2016 en Corse. De ce point de vue, les deux situations ne sont donc absolument pas comparables. On notera au passage que la question de l’autonomie économique de Bougainville est particulièrement d’actualité, un référendum sur l’indépendance devant se tenir le 15 juin 2019 après plusieurs périodes successives de tensions séparatistes et d’affrontements violents, un accord de paix signé en 2001 ayant permis la naissance d’un statut de région autonome, avec sa propre constitution.

En conclusion, à quelles îles comparer la Corse sur le plan économique ?

Le passage en revue (très rapide) de ces différentes approches permet de tirer plusieurs enseignements :

  • Une approche basée sur la recherche d’île présentant une situation politique analogue (« îles-régions ») et un contexte économique proche (espace économique européen) permet de réaliser des comparaisons économiques pertinentes, malgré des différences géographiques significatives.
  • La comparaison de la Corse avec des états insulaires souverains présente certains avantages : disponibilité des données, existence d’une réelle stratégie économique du fait de la situation d’indépendance, neutralisation de facteurs extérieurs lié à l’appartenance à un état plus large, etc. Une sélection basée sur trois critères simples (population, superficie et PIB par habitant) permet de « sélectionner » 5 états insulaires proches au regard de ces critères uniquement : l’Islande, les Bahamas, Malte, Chypre et Brunei.
  • il n’existe pas « d’île sœur », qui serait en tout point comparable à la Corse (et c’est sans doute une bonne nouvelle).

L’idée n’est évidemment pas ici de figer une liste d’îles comparables et d’exclure toutes les autres. Mais cette brève analyse confirme que la tentation du « modèle parfait » peut être dangereuse, tant il semble difficile, voire impossible, de trouver une île comparable en tout point à la Corse. Il semble préférable de privilégier la recherche de bonnes pratiques, sur des thématiques ou des stratégies données, sans chercher à transposer l’intégralité de la politique économique d’un territoire. Enfin, les grilles d’analyses proposées dans cet article seront réutilisées dans de prochains articles publiés sur Nuvalinu. On saluera au passage le travail d’analyse déjà effectué sur ce sujet, notamment par Guillaume Guidoni sur le blog Corse-economie.eu

D’autres questions se posent toutefois : la situation d’insularité doit-elle être le déterminant principal d’une approche par analogie ? Peut-on envisager de chercher des solutions, des idées ou des stratégies en comparant la Corse a d’autres territoires non-insulaires en Europe ou ailleurs ? Et dans ce cas, quels autres critères de comparaison pourrait-on utiliser ? Une aspiration commune vers plus d’indépendance est-elle un critère de comparaison suffisant pour tirer des conclusions en matière de stratégie économique (on pense notamment à l’Ecosse ou à la Catalogne) ?

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.