Derniers articles
Nous suivre:
15/9/2019
HomeAction publique - Finances publiquesCarte Ritirata : vers une entrée en vigueur pour l’aérien à partir du 29 octobre 2017

Carte Ritirata : vers une entrée en vigueur pour l’aérien à partir du 29 octobre 2017

Le 31 mars 2017, l’Assemblée de Corse approuvait la création de la carte « Ritirata » permettant aux retraités de Corse à revenus modestes de bénéficier d’un tarif réduit sur certains moyens de transport (voir notre article « Carte Ritirata votée à l’Assemblée de Corse : de nouvelles réductions dans les transports pour près de 35 000 retraités »).

Le calendrier de mise en place de ce dispositif attendu se précise, l’Assemblée de Corse venant d’approuver la modification des délégations de service public permettant l’application du tarif réduit dans l’aérien à compter du 29 octobre 2017. Les modalités pratique de délivrance de la carte Ritirata, de réservation des billets, ou de contrôle du nombre de voyages effectués ne sont pas connues à ce jour. De même, la date effective de commercialisation n’est pas précisée. Mais l’avenant à la délégation de service public adopté par l’Assemblée permet de rendre ce dispositif juridiquement possible dès le 29 octobre. Ce texte apporte également plusieurs précisions sur la future carte Ritirata.

Ce sont donc 22 000 billets qui vont être proposés à 95 € TTC sur les vols Air Corsica Corse / Nice et Corse / Marseille. Sont concernés les retraités résidant en Corse, domiciliés fiscalement en Corse, et attestant d’un niveau de revenus n’excédant pas 14 918 €. Pour l’année 2017, la carte ouvrira droit, pour son titulaire, à l’émission de 2 billets aller-retour par an, aériens et maritimes confondus.

D’un point de vue économique, l’Office des transports de la Corse (OTC) financera la différence entre le tarif résident habituel et le tarif « carte Ritirata ». Au total, cela représente un effort potentiel de 572 000 € par an pour l’OTC, la compensation la plus élevée étant de 52 € HT par vol Ajaccio/Figari – Marseille. Selon un rapport du Conseil économique, social et culture de Corse (CESC), la Collectivité Territoriale de Corse a proposé, en l’absence d’efforts des compagnies aériennes dans l’offre tarifaire au bénéfice des retraités résidents de l’île, un financement sur l’enveloppe de continuité territoriale. Situation qui, selon le CESC, ne permettrait pas en l’état de garantir la pérennité du dispositif.


Pour aller plus loin

Carte Ritirata votée à l’Assemblée de Corse : de nouvelles réductions dans les transports pour près de 35 000 retraités

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.