Derniers articles
Nous suivre:
15/9/2019
HomeAction publique - Finances publiquesLa Collectivité territoriale de Corse et la Fondation du Patrimoine s’engagent pour la restauration du patrimoine de la Corse

La Collectivité territoriale de Corse et la Fondation du Patrimoine s’engagent pour la restauration du patrimoine de la Corse

Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse et René Lota, délégué régional de la Fondation du patrimoine en présence de Josepha Giacometti, ont signé une convention cadre relative à la restauration du patrimoine mobilier et immobilier de la Corse.

Le 29 juin dernier, l’Assemblée de Corse adoptait une les termes d’une convention entre la Collectivité Territoriale de Corse et la Fondation du Patrimoine afin d’accroitre le recours au mécénat populaire et réduire la part restant à charge du maître d’ouvrage public ou associatif. Et c’est ce texte qui a été signé, le 6 juillet 2017 par Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse, et René Lota, délégué régional de la Fondation du patrimoine, en présence de Josepha Giacometti, conseillère exécutive chargée de la culture et du patrimoine.

Un nombre considérable de projets soutenus par la Collectivité territoriale de Corse ne profitaient pas du soutien de la Fondation du patrimoine

Selon le communiqué diffusé par la CTC, « la signature de la convention traduit la volonté de la CTC et de la Fondation du patrimoine de sauvegarder le patrimoine bâti et mobilier de Corse de protéger pour les générations futures notre legs culturel ». Au-delà de cet objectif général, quel est le but de cette convention ? Actuellement, la grande majorité des projets soutenus par la Fondation du Patrimoine bénéficient du concours de la Collectivité territoriale de Corse. Mais l’inverse n’est pas toujours vrai. En effet, selon la CTC, « un nombre considérable de projets soutenus par la Collectivité territoriale de Corse, pourtant éligibles au soutien de la Fondation du Patrimoine, n’en profitent pas, créant ainsi une importante déperdition de moyens et énergies mobilisables. ».

Concrètement, la Fondation du patrimoine et la CTC s’engagent à associer leurs interventions sur l’ensemble des projets de restauration du patrimoine immobilier et/ou mobilier, sous réserve de l’éligibilité des projets pour l’une ou l’autre des parties. La Fondation du patrimoine s’engage par ailleurs à informer la CTC par écrit de l’éligibilité ou non des projets présentés.

 


Pour en savoir plus

 

[Source de l’image de couverture de l’article: Collectivité territoriale de Corse]

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.