Derniers articles
Nous suivre:
15/9/2019
HomeAction publique - Finances publiquesCCI d’Ajaccio et de Corse-du-Sud : Gilles Simeoni annonce le démarrage d’une expertise financière dans les prochains jours

CCI d’Ajaccio et de Corse-du-Sud : Gilles Simeoni annonce le démarrage d’une expertise financière dans les prochains jours

Il y a quelques semaines, Jean-André Miniconi, alors président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) d’Ajaccio et de Corse-du-Sud, démissionnait de ses fonctions avec près de la moitié des conseillers (voir notre article à ce sujet). Il ne reste donc depuis que 21 élus sur les 40 qui siègent habituellement. A l’occasion d’une question orale de Delphine Orsoni lors de la dernière séance de l’Assemblée de Corse, Gilles Simeoni a apporté des précisions sur cette situation. La CTC est en effet directement concernée, ayant accordé des concessions d’exploitation aux CCI pour les infrastructures portuaires et aéroportuaires pour la période 2005-2020.

Le Conseil exécutif de Corse apporte une attention particulière à l’exécution des contrats de concession en cours

Après avoir rappelé l’importance qu’il accorde à “la prohibition de toute ingérence du politique dans le fonctionnement des institutions consulaires”, Gilles Simeoni a affirmé que le Conseil exécutif de Corse apporte une “attention particulière [à] l’exécution des contrats de concession en cours [et à] la préparation de ceux à intervenir à compter de 2020”. Concrètement, une analyse des programmes d’investissements et des comptes des concessions portuaires et aéroportuaires a été lancée par la CTC. Un cabinet spécialisé sélectionné via une procédure d’appel d’offres devra analyser au niveau des CCI :

  • la pertinence et la faisabilité des programmes d’investissements et la capacité des concessions à participer au financement de ces investissements
  • les comptes des concessions portuaires et aéroportuaires (notamment pour s’assurer que le meilleur service est offert au meilleur prix)
  • les niveaux de tarifs, des frais de personnel et des contributions interservices.

Les opérations d’expertise et d’analyse devraient commencer dans les prochains jours.


Pour aller plus loin

Lire dans son intégralité la réponse de Gilles Simeoni à la question orale de Delphine Orsoni lors de la dernière séance publique de l’Assemblée de Corse

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.