Derniers articles
Nous suivre:
15/9/2019
HomeAction publique - Finances publiquesLa CGT opposée aux propositions de Jean-Guy Talamoni pour un statut fiscal et social de la Corse

La CGT opposée aux propositions de Jean-Guy Talamoni pour un statut fiscal et social de la Corse

Le syndicat rappelle son opposition aux principales propositions avancées par le président de l’Assemblée de Corse, contestant tant la logique que l’efficacité du projet.

[Note : Ce communiqué, publié le 18 février 2017 sur le site de la CGT de Haute-Corse, reprend très largement les annonces effectuées lors de l’assemblée générale annuelle du Syndicat CGT Finances publiques de la Haute-Corse.]

« Hypothétique et hasardeux ». C’est ainsi que la CGT juge le projet de statut fiscal et social pour la Corse de Jean-Guy Talamoni, visant à mettre l’île sur la voie d’une indépendance financière. A l’appui de cette affirmation, le syndicat fait ses calculs et met en avant la dépendance de la Corse à la solidarité nationale : obtenir l’autonomie fiscale et sociale équivaudrait ainsi à se priver de 1,9 milliards d’euros « d’apport net » de l’Etat en Corse (la CGT soustrayant aux 3,6 milliards de dépenses de l’Etat en Corse les prélèvements fiscaux et sociaux effectués sur l’île).

Dans ce même communiqué, la CGT reproche aux « partisans de l’indépendance financière de la Corse » de se contredire, souhaitant d’un côté une plus grande décentralisation des impôts, taxes et contributions, et réclamant de l’autre de nouvelles exonérations. Cet argument avait déjà été évoqué très récemment au moment du vote de la loi pour la résorption du désordre foncier.

Le syndicat conteste enfin l’efficacité même du projet, en comparant le PIB par habitant de la Corse à celui des principales îles de la Méditerranée disposant d’une certaine autonomie institutionnelle (Sardaigne, Baléares, Sicile,…). Selon la CGT, le fait que le PIB par habitant de ces îles soit inférieur à celui de la Corse démontre que l’autonomie institutionnelle « ne garantit pas un meilleur niveau de vie des populations ».


Pour aller plus loin

No comments

leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.